banner-actualites

Accueil » Actualités » Fer pur et acier : les propriétés physiques de ces matériaux

17 février 2020

Fer pur et acier : les propriétés physiques de ces matériaux

Les métalliers et ferronniers d’art de Crézé ont l’habitude de travailler avec tout type de métaux, mais parmi eux, il y en a un qui est véritablement au cœur du métier, à savoir le fer pur. Le travail du fer pur nécessite une importante connaissance du matériau ainsi qu’un grand savoir-faire, car en fonction du projet, le choix du fer pur ou de l’acier se pose.

Quelles différences existe-t-il entre ces matériaux ? Quelles sont leurs propriétés physiques ? Crézé vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le fer pur.

Fer pur et acier : différences et propriétés ?

Parler de fer est généralement un abus de langage. En effet, quand on évoque ce matériau, la plupart du temps, on devrait plutôt faire référence à l’acier qui est un alliage de fer, de carbone et d’autres éléments d’addition.

L’acier est un métal bien plus résistant que le fer pur qui lui est malléable et tendre. L’acier est idéal pour bâtir des structures qui vont devoir soutenir un poids important par exemple. Si le fer pur est moins utilisé, il reste un matériau très intéressant, car il offre une grande souplesse permettant de réaliser des travaux très précis. À l’origine obtenu par une réduction en bas fourneaux, depuis la révolution industrielle, le fer pur est produit en haut fourneau et est par la suite décarburé. Le fer pur contient donc une teneur en carbone extrêmement faible (moins de 0,02 % de la masse).

Le fer pur présente la caractéristique de s’oxyder naturellement en surface. Cette oxydation forme alors une couche protectrice donnant au fer pur une patine naturelle. Cette protection rend aussi les ouvrages en fer pur très résistants à l’épreuve du temps.

Au contraire, l’acier rouille sans discontinuité. C’est pour cela que les ouvrages en acier exposés en extérieur doivent être traités, contrairement à ceux en fer pur. Deux procédés sont généralement utilisés pour traiter l’acier :

  • La galvanisation : on plonge l’acier dans un bain de zinc en fusion
  • La métallisation : on projette sur l’acier du zinc en fusion

Le travail du fer forgé

Dans bon nombre de projets de ferronnerie d’art, le fer pur ou l’acier doit être forgé. Cette discipline consiste à travailler le métal à la forge pour lui donner une forme particulière. Elle permet de réaliser des travaux d’exception comme des sculptures, des portails, des grilles, des garde-corps, des escaliers en fer forgé…

Aujourd’hui, le fer pur est encore utilisé pour bon nombre de ces travaux de ferronnerie d’art, ainsi que pour la rénovation des bâtiments anciens. En effet, le fer pur est encore très présent sur les ouvrages datant d’avant la révolution industrielle. Dans le cas d’une rénovation d’un bâtiment ancien comportant du fer pur, il est capital de continuer à travailler avec ces matériaux afin de ne pas dénaturer l’œuvre, tout en respectant le style et les techniques de l’époque.

Vous l’aurez compris, entre le fer pur et les différents types d’aciers, le choix du bon métal est une épineuse question quand on réalise un projet de ferronnerie d’art. Les ferronniers d’art de l’entreprise Crézé sauront y répondre pour sublimer la création.