banner-escaliers

Accueil » Les escaliers

Escaliers en métal sur-mesure

Pour une maison de particuliers, une entreprise ou une collectivité, nos escaliers sont des pièces uniques qui valorisent l’univers dans lequel ils sont montés. Nos savoir-faire en métallerie et ferronnerie nous permettent de concevoir des escaliers alliant recherche esthétique et sobriété des lignes. Conçus par notre bureau d’études ou en collaboration avec des architectes, nos élégants escaliers s’insèrent dans tous les styles du plus traditionnel au plus contemporain.

Escalier hélicoïdal, droit ou balancé, rampe en fer forgé, garde-corps de style, découvrez ici quelques-unes des nos créations.

RÉFÉRENCES

Le couvent des Jacobins
101 marches en métal pour un escalier unique

Limons et marches ont été découpés suivant les plans fournis par Michel de BROIN.
Le projet, à cause de son envergure et du manque d’accès, a nécessité que nous réalisions tout sur place. Son poids total est de huit tonnes et il est composé de cent une marches différentes.
L’escalier est démontable pour être déménagé d’un site à un autre afin de permettre au mécène principal de l’exposer sur différents sites de production.
Il est vrai que les difficultés techniques de cette réalisation nous ont motivés, mais pas seulement… Notre monde a besoin des artistes, dont le regard va toujours un peu plus loin que l’objet. Cette collaboration, de fait, à travers des échanges très fructueux, nous a fait découvrir l’empreinte de la technique sur le monde de l’artiste, et inversement, le symbolisme qui vient s’insinuer dans nos ouvrages.
Les artistes sont en quelque sorte les « empêcheurs de penser en rond » de notre société et notre contribution en tant qu’acteurs économiques consiste à les aider à exprimer leur art. Un monde sans artiste résumerait la planète au conformisme et à l’uniformité. C’est pourquoi, l’idée de favoriser des talents émergents nous plaît : au terme de ce chantier, nous avons décidé d’apporter notre mécénat aux Ateliers de Rennes.

Le Vergier
Rampe en fer forgé pâtiné

La rampe est en ferronnerie d’inspiration « Art Nouveau ».
Son dessin, réalisé par l’entreprise, a été exécuté dans le respect des normes et selon les préconisations du client.
La rampe est cintrée en montant, et court sur trois étages. L’ensemble de cette rampe, monté par vis et rivetages, respecte les techniques traditionnelles du ferronnier.
La finition – pâtine cirée de couleur noire, confère à l’ouvrage son caractère faussement mâtiné par le temps, à l’image de la maison d’habitation du XVIIIème siècle.

Le passage des dames à Rennes
Escalier hélicoïdal sans fût

Bel exemple de réalisation d’un escalier hélicoïdal sans fût.
Le limon est fixé dans la structure de la cloison rouge. Cet élément, aussi central et important que le pivot du moulin, s’efface pour laisser place aux douces arabesques de cet escalier.
La main courante au départ et les lisses supérieures sont en rond acier martelé. L’ensemble a été pâtiné avec des teintes différentes pour les marches et le limon et la rampe, à l’image de la maison d’habitation du XVIIIème siècle.

Boulevard de Sévigné à Rennes
Escalier et garde-corps en métal

Ce très grand escalier va du rez-de-jardin au 1er étage de la maison, en remplacement de l’escalier bois.
Les marches et contre marches sont en tôle. L’assemblage est effectué par rivets cuivre.
La finition est une pâtine rouille cirée.
Le garde-corps ainsi que les lisses sont en fer plat et sont fixés au limon.

Le Ginguené à Rennes
Escalier droit en fer

Cet ouvrage est un escalier droit pour permettre un accès à la mezzanine.
Les marches sont en tôle pliée.
Les limons sont travaillés en «I» reconstitué pour affiner la structure afin de rendre l’ensemble plus esthétique.
Le garde-corps a des poteaux doubles qui permettent aux lisses avec un jeu d’assemblage de donner à cet ouvrage sa pointe d’originalité.
Les lisses, en fer rond, passent à travers un manchon placé dans le poteau double.

Agrocampus
Escalier hélicoïdal en acier

Escalier «de secours» : nous avons utilisé un espace restreint pour y insérer un escalier robuste mais léger, discret et aisément repérable.
La structure de cet escalier hélicoïdal est en acier, les marches sont en fer étampé et agrémenté d’un traitement galvanisé et peint.
L’ensemble se marie avec le bâtiment du XIXème siècle.

Bois Joly
Escalier métallique contemporain

Escalier métallique contemporain inséré dans une architecture traditionnelle de caractère, réalisé en collaboration avec l’architecte, Mr J Marc JEHAN.
Les supports de marches soudés sur les limons reçoivent les marches posées par le menuisier. Ces marches sont en bois, sans contre-marches.
De part et d’autre de l’escalier, un garde-corps composé de barreaudage en fer plat coudé, apporte graphisme et légèreté à l’ensemble.
L’ensemble est peint. à l’image de la maison d’habitation du XVIIIème siècle.

Montgermont
Garde-corps moderne en tôle

Les garde-corps sont réalisés en tôle oxycoupée, afin de suggérer des arbres, en harmonie avec l’agencement moderne de la maison et son environnement bucolique.
Ces garde-corps encadrent un escalier bois dont la structure est métallique (cachée dans les cloisons). Cette touche de technicité, non visible sur les photos, vient conforter la solidité de l’édifice et confirmer la fonctionnalité de notre métier : rendre beau certes mais pas seulement, la moindre vis, le moindre renfort contribuent à finaliser un ouvrage et à le rendre sécure.

Les Guérandes
Escalier moderne en fer et bois

Cet escalier a un limon d’un côté. Trois cornières ont été positionnées pour soutenir les trois éléments composant chaque marche.
Les formes de cet ouvrage sont épurées et d’une simplicité robuste, en accord avec cette superbe bâtisse ancienne. L’ensemble appelle le regard sur cet espace sensible à toutes les variations de la lumière, faisant ainsi miroiter la patine noire cirée – traitement choisi pour souligner l’originalité du projet.

Chavagne
Escalier en métal et bois

Escalier avec un limon en crémaillère. Le deuxième limon est caché dans le mur.
La particularité de l’escalier : il n’y a pas deux marches identiques car en effet, il a fallu s’adapter sur place à des contraintes techniques : au niveau du sol, départ imposé par rapport au chauffage, puis une poutre transversale qui compromettait le passage dans l’escalier.
Sur la rampe barraudée, les ruptures de rythmes, à la base imposées par la structure même de l’escalier, ont été rappelées comme un clin d’œil volontaire, par l’ajout de plaquettes. Leur disposition, au premier regard anarchique, confère l’esthétique à l’ensemble.

Promenade au clair de lune
Escalier hélicoïdal en fer forgé

Cette belle bâtisse du bord de mer, toute en hauteur, est parcourue du sous sol aux étages par un escalier hélicoïdal en fer forgé.
Le sommet de l’escalier, protégé par un garde-corps s’orne – le lieu s’y prête – d’un poisson en fonte, véritable figure de proue d’une verrière qui surplombe la promenade au clair de lune.